Poésie Surréaliste

Soupault, Aragon et Breton furent les fondateurs du surréalisme "les 3 mousquetaires".
Ils veulaient remettre en question le langage et la signification de l'Art.
En 1919, ils font paraître une revue "Littérature" et trois mois plus tard , Soupault et Breton, publient "Champs magnétiques", le surréalisme est né.
Leur poésie, activité de l'esprit, échappe à la raison, elle s'exerce à tout moment, elle vient du plus profond de l'inconscient et permet au poète de libérer son côté secret.
Le surréalisme doit son nom à Apollinaire. André Breton en fut le chef de file. Etudiant en médecine au moment de sa mobilisation en 1915, dans des centres neuro-psychiatriques, il s'est initié aux travaux de Freud.
Les poésies sont hantées de créatures fantastiques, dans un univers luxuriant, c'est tout un mode de pensée qui est bouleversé avec le surréalisme.
Une jeune graphiste, Marion Bataille, mettra en images, les mots des surréalistes. C'est un poème de Messens, que j'ai choisi de vous présenter, pour illustrer la poésie surréaliste. Ce poète plasticien, est né à Bruxelles en 1903, auteur de collages dès 1924, il animera le surréalisme en Belgique, et en organisera les expositions internationales.


A tort ou à raison
Les trésors sont toujours cachés
A deux pas des chansons assises

Voulez-vous un trésor caché
Voici cinq doigts
Voici une main
Voici cinq doigts et cinq chemins
Et voici cinq trésors cachés

Voulez-vous cinq trésors perdus
Voici dix doigts
Voici cinq mains
Et cent chevelures dénouées

Ne comptez pas sur vos dix doigts
Les cent chemins d'une chevelure
Car les chevaux de ma raison
Sont morts d'avoir foulé en vain
Tes cheveux mon trésor certain.
Messens



Accueil