Possibilité d'une île

Michel Houellebecq, est devenu depuis 10 ans un personnage médiatique. Cet écrivain à succès a signé avec le groupe Lagadère un contrat digne des joueurs de foot, accompagné d'un plan média sans précédent. Il est vrai que les éditeurs doivent inventer de nouveaux moyens pour lutter contre la désaffection des livres, en les doublant par la sortie d'un film....ce qui est le cas pour le nouveau roman de Houellebecq, un film est même programmé.

Ce pavé de 500 pages, évoque le problème du clonage, thème apparemment de société puisque sur le grand écran sort 'the island' qui traite également du sujet!!.Quoi de mieux pour un auteur à l'époque de remise des prix, que de faire parler de lui, en bien ou en mal, en parler est la meilleure des pubs...

Houellebecque, de son vrai nom Michel Thomas, évoque un personnage plutôt neurasthénique, couchant sous sa plume des histoires plutôt provocatrices, tout en cultivant un air névrosé et cynique. Par ailleurs, il parle de lui en termes laconiques et plats 'Né en 1956 à Saint Pierre de la Réunion, enfance chaotique, déménagements fréquents, famille provenant d'un peu partout. Pas de racines précises, études d'ingénieur agronome sans conviction, a travaillé non sans dégoût dans l'informatique.'

En 2000, le producteur Bertrand Burgalat lui propose d'enregistrer un disque (Présence humaine) qui se prolongera par une tournée en Allemagne qui tournera à la catastrophe par les manquements de 'la star' (alcool, retards, avarice...), ce fût la fin des relations entre le producteur et l'auteur.

Pourtant le transfert du groupe Flammarion à Lagardère a coûté près de 2 millions d'euros, et les revenus du romancier s'élèveraient à 3 millions d'euros, et pourtant près de ses sous.

Mais le style du romancier est simple, d'un humour grinçant qui ne lasisse pas indifférent, et ses sujets sont ceux de notre société: eugénisme, tourisme sexuel, religion, le clonage dans son dernier roman.

C'est un travailleur acharné, chaque livre est le fruit d'une documentation précise, mais il n'oublie pas pour autant la raillerie à la limite de la caricature de certains personnages. Chez lui tout est provocation-réaction.

Ainsi peu de temps avant les attentats du 11 septembre, un personnage de son roman 'Plateforme' déclarait 'l'islam ne pouvait naître que dans un désert stupide au milieu des bédouins crasseux, c'est quand même la religion la plus con'. Trainé en justice pour propos injurieux, il sera relaxé, entre temps les attentats du 11 septembre avaient semé la terreur... ** le procès **


Son dernier roman a pour décor l'andalousie, où s'est réfugié l'écrivain pour l'écrire, après un séjour irlandais cahotique suite aux réactions vives suscitées par son livre précédent Plateforme.

la possibilité d'une île commence et s'achève par cette apostrophe : 'Qui parmi vous, mérite la vie éternelle?'. Le personnage principal s'est retiré lui aussi à Almeria dans une résidence luxueuse pour y rédiger un témoignage de vie destiné à ses descendants. En fait , l'avenir verra l'avènement de clones semi-humains, afin de préparer 'l'avènement des futurs' et à la disparition de l'espèce humaine...un monde emporté par la perte de ses valeurs traditionnelles et une fascination pour une jeunesse sans limites.....
La nouvelle est tombée, Michel Houellecque n'a pas obtenu le prix Goncourt, et c'est un coup dur pour les Editions Fayard (comme pour l'auteur) pour qui les ventes ne connaîtront pas un second souffle. Par contre, son concurrent François Weyergans qui a obtenu le prix, connaît une envolée de ses ventes, qui étaient plutôt basses, du moins très en deça de celles de Houellebecque, qui lui vraissemblablement avait fait le plein de ses lecteurs....


Extraits

Si l'auteur est plutôt cynique dans ses écrits concernant la sexualité, c'est avant tout un témoin très réaliste de notre époque, de ses dérives et le tout sans complaisance....

"La solitude à deux est l'enfer consenti. Dans la vie du couple, le plus souvent, il existe dès le début certains détails, certaines discordances sur lesquelles on décide de se taire, dans l'enthousiaste certitude que l'amour finira par régler tous les problèmes. Ces problèmes grandissent peu à peu, dans le silence, avant d'exploser quelques années plus tard et de détruire toute possibilité de vie commune."

"Ce n'était généralement pas en indifférence, encore moins en amitié, mais bel et bien en haine que se transformait l'amour une fois décomposé."



Accueil