Un jour tu apprendras

Un jour tu apprendras
Que tu as la peau noire, et les dents blanches,
Et des mains à la paume blanche,
Et la langue rose
Et les cheveux aussi crépus
Que les lianes de la forêt vierge.

Ne dis rien.
Mais si jamais tu apprends
Que tu as du sang rouge dans les veines,
Alors éclate de rire,
Frappe tes mains l'une contre l'autre,
Montre-toi fou de joie
A cette nouvelle inattendue.
Puis cet instant de gaîté feinte passé,
Prends ton air sérieux
Et demande autour de toi:
Du sang rouge dans mes veines,
Cela vous suffit-il pour vous faire croire
Que je suis un homme ?
La chèvre de mon père,
Elle aussi, a du sang rouge dans les veines.
Et puis dis leur que tu t'en moques.

Car tu sais, ils n'ont rien compris
A la farce créatrice qui donna
Du sang rouge à l'animal et à l'homme,
Mais oublia totalement de donner
Une tête d'homme à la chèvre de ton père.

Vis et travaille
Alors, tu seras un homme.

Francis BEBEY (Cameroun)




Accueil